- Blog Officiel Tintamar -

Portrait chinois

Si l’été rime avec vacances, il rime aussi pour Tintamar avec la période des réunions distributeurs. Chaque année, nous choisissons un lieu propice à l’inspiration, à la réflexion et à la communication.

Pour 2010, j’ai eu envie de partager avec mes partenaires et mon équipe une énergie nouvelle et intense et je les ai conviés en Chine.

Equipe Tintamar en Chine

Bien entendu, c’est aussi une formidable occasion de leur faire découvrir le savoir-faire industriel de nos usines, leur capacité de travail et le sens du mot « exigence » insufflé par notre service de contrôle qualité.

Les bureaux de Tintamar sont situés à Shekou (prononcer Shoko) quartier de Shenzhen au sud de la Chine, à ½ h de ferry de Hong Kong.

Il existe de nombreuses compagnies de ferries parmi lesquelles le Star Ferry, la plus connue. Modeste et mythique, le Star Ferry assure le service entre Kowloon et l’île de Hong Kong, au départ de Tsim Sha Tsui et Hung Hom à Kowloon et de Central et Wan Chai sur l’île.

La traversée de la baie entre Hong Kong et Shenzhen donne le ton du voyage : « le contraste ».

 

Le rythme sur l’eau est à la fois lent et intense, et l’ensemble donne une impression de brassage excitant : on frôle les joncques,  on croise plein d’énormes cargos chargés de containers qui partent pour le monde entier ; des centaines de grues de déchargement nous font une haie d’honneur et nous donnent le sentiment d’arriver dans l’usine du monde !

Hong Kong, surnommée « la perle de l’orient », oscille entre traditions et modernité et illustre la rencontre de l’orient et l’occident. Le spectacle de 2 mondes qui cohabitent est fascinant :

Moi qui connais bien cette ville, je ne me lasse pas de son effervescence et de ses contrastes : une ville-île très moderne qui grouille de monde, où l’on entend parler toutes les langues, où les marchés chinois côtoient les grands mails et leurs vitrines de luxe et où l’urbanisme fait la part belle à la végétation.

Si chez nous, on distingue la ville de la nature, autour de Shenzhen, la végétation luxuriante frôle les grands buildings qui souvent semblent s’écarter pour laisser apparaître la mer et le passage des petits bateaux de pêche, spectacle pour le moins surprenant.

Dans les années 80, alors que je poursuivais mes études en France, puis aux USA, j’avais la conviction du « tout est possible ».

En 2010, lorsque je pose le pied sur l’aéroport de Hong Kong et que je prends le chemin de mes bureaux, je me retrouve portée par ce même sentiment très fort.

Hong Kong

Tout concourt à impulser une énergie incroyable : je suis toujours impressionnée par la taille des villes chinoises, les immeubles très haut récents ou en construction, les autoroutes bien entretenues, la densité de la population chinoise qui vit surtout dehors et travaille encore et encore !

Nous avons vécu 4 jours formidables et pleins de contrastes.

D’abord la météo, puisque nous étions à la fin de la saison des pluie ; 2 jours de trombes d’eau avec une chaleur supportable dans les 27° (taux d’humidité de 80%) puis, lorsque nos distributeurs sont arrivés : grand beau temps toute la semaine avec plutôt 30°. Autant dire qu’il est difficile de tenir plus d’1 heure en plein soleil, heureusement tout est climatisé  et l’on passe de 30 à 15° en 2 minutes !

Ensuite, notre programme qui nous a menés du plus sérieux, objectifs commerciaux obligent, au plus ludique, dépaysement oblige.

Outre nos échanges strictement professionnels, nous nous sommes adaptés à cette double dimension culturelle et temporelle, et avons goûté à toutes les spécialités et particularismes :

Une petite immersion dans la médecine traditionnelle chinoise lors d’une ballade à Gangzhou (Canton) dans le marché consacré où nous avons découvert la préparation de remèdes à base de serpents, champignons séchés, hippocampes séchés et toutes sortes de bestioles genres cafards séchés qui sont broyés en poudre.

Marché de Gangzhou

L’incontournable shopping dans les marchés traditionnels et dans les centres commerciaux branchés, des hauts lieux instructifs en terme de tendances et de styles de vie.

La cuisine bien sûr car on mange très bien en Chine et beaucoup ! En moyenne 9 plats par repas servis tous en même temps sur un grand plateau qui tourne et sur lequel chacun pioche à son gré. Une bonne entorse néanmoins au régime d’avant maillot, car frits ou en sauce, les plats sont plutôt  gras. Heureusement on boit du thé pendant le repas et l’on fait l’impasse sur le dessert…

Un trajet en train au confort hyper moderne pour relier Canton à Hong Kong, et puis la visite d’une maison typique, un karaoké mémorable et une soirée chic et magique au très prestigieux Royal Hong Kong Yacht club, réputé pour ses régates internationales.

Un petit séjour, riche en émotions et en enseignements, en particulier sur la capacité d’adaptation des chinois à un monde en mouvement à grande vitesse et à une civilisation en mutation qui donne naissance à une classe moyenne motivée, volontariste et tournée vers l’avenir.

Une grande leçon pour nous autres européens, trop peu conscients de nos conditions de vie et si souvent endormis par trop de confort.

Avec les « SI », on refait le monde, et bien oui, SI j’avais 10 ans de moins, j’irais vivre en Chine et je participerais activement à cette fascinante aventure qu’est celle de ce pays aujourd’hui.

Et puis SI j’avais 20 ans de moins, je ferai chinois 1ère langue car lorsque tout est écrit en chinois, que personne ne parle anglais dans la rue et que l’on se ballade sans interprète, cela serait plus facile pour communiquer !

Si vous aussi, vous faîtes le voyage en Chine, voici quelques adresses :

Les hôtels

– Hôtel chic à Shenzhen : Mission Hills Resort & Spa (plus grand golf d’Asie avec 13 x 18 trous – des golfeurs du monde entier y séjournent)

– Hôtel / Restaurant plus local mais très bien : Jisheng hôtel : Jisheng square, Guanlan Road, Guanlan town, Shenzhen.

– Bon Hôtel à Hong Kong au cœur du quartier des affaires de Wanchai : Luk Kwok Hôtel, 72 Gloucester road.

Les restaurants

–  Déjeuner sur la terrasse ombragée de « The Peak Lookout » 121 Peak Road, HK,

–  Une bonne adresse cuisine d’indochine : « Sông » 75 Hollywood Rd. Central, HK

–  Restaurant typique en terrasse à Canton : Lan Gui Fang, 5 Shamian street South, Liwan district, Guangzhou.

– Et un japonais pour varier les plaisirs d’Asie : « Tokio Joe », 16 Lan Kwaï fong, Central, HK